Actualités

Retour asphalté pour Sébastien Chardonnet !

📁 Sébastien, Thibault De la Haye, WRC, WRC3 🕔20.août 2012
Retour asphalté pour Sébastien Chardonnet !

Après un début de saison disputé majoritairement sur des épreuves « terre », la campagne WRC 2012 de Sébastien Chardonnet se poursuit dès ce week-end en Allemagne. Le jeune espoir tricolore retrouve donc l’asphalte, une surface qu’il connaît bien, mais sur un terrain qu’il va devoir découvrir, avec la Citroën DS3 R3 exploitée par l’équipe MY-Racing…

Basé sur les rives de la Moselle, dans la ville historique de Trèves, l’ADAC Rallye Deutschland est un rallye sur asphalte pas vraiment comme les autres, unique en son genre ! En effet, suivant les zones de localisation des secteurs chronométrés, on retrouve trois types de profils de route, avec des surfaces différentes et des zones d’adhérence très changeantes. Pour Sébastien Chardonnet et son copilote Thibault de La Haye, ce retour sur l’asphalte mosellan s’annonce donc intensif, avec plus de 360 kilomètres de spéciales à disputer en trois jours de course. « Le rallye d’Allemagne est bien connu pour sa complexité générale », souligne Sébastien. « Encore une fois, nous allons l’aborder de la même manière que tous les rallyes disputés cette année, sans précipitation ».

Pour les néos-sociétaires du collectif rallye de l’équipe de France 2012, l’ADAC Rallye Deutschland constitue un véritable challenge à affronter sur ce parcours très atypique. « Au cours de la première étape, il y a des portions très rapides, avec des passages compliqués, très étroits. À aucun moment il ne nous faudra perdre le rythme et la concentration », précise Sébastien. « La deuxième étape sera encore plus complexe, car disputée dans l’ancien camp militaire de Baumholder, avec des espèces de menhirs géants jalonnant le parcours. Un profil de route à l’adhérence très changeante, où la terre, le gravier et la poussière viennent souvent corser l’addition. La mythique épreuve de Panzerplatte, longue de 46.54 kilomètres constituera bien entendu le point d’orgue du rallye. Quant à la 3e étape, nous reviendrons sur les rives de la Moselle pour retrouver un revêtement plus conventionnel, mais néanmoins toujours aussi délicat à appréhender, surtout si la météo est amenée à venir nous jouer des tours…».

L’objectif du jeune équipage de la Citroën DS3 R3 N° 62 sera donc de se mêler à la bagarre pour le gain de la catégorie deux roues motrices, sur une surface qui leur est donc plus familière. « Notre mise en action devrait être plus rapide que sur la terre où nous sommes encore en phase d’apprentissage », poursuit Sébastien. « Mais attention l’Allemagne reste une épreuve compliquée où toute faute est immédiatement sanctionnée. À nous d’être vigilants, même si nous sommes forcément impatients d’en découdre ! ».

Début des hostilités Vendredi 24 août en fin de matinée, où la Citroën DS3 R3 de nos jeunes espoirs abordera pour l’occasion une toute nouvelle décoration…

Partagez cet article avec vos amis