Actualités

Objectifs atteints pour Sébastien Chardonnet !

📁 Sébastien, Thibault De la Haye, WRC3 🕔03.avril 2012
Objectifs atteints pour Sébastien Chardonnet !

Pour sa 2e participation mondiale de la saison, après le Monte Carlo, Sébastien Chardonnet a rejoint l’arrivée du Rallye du Portugal en 25e position. Avec son équipier Thibaut de La Haye et la Citroën DS3 R3 de l’équipe française Europe Racing, le jeune espoir tricolore se classe 2e de la catégorie 2 roues motrices, après une épreuve où les difficultés n’ont pas manqué !

Rarement les conditions de course d’une épreuve de Championnat du Monde des Rallyes (WRC) n’ont été aussi exécrables. La pluie, qui faisait défaut à la terre portugaise depuis près de 5 mois, s’est invitée avant même le départ. Et à lui seul, le caprice des éléments est venu donner une toute autre dimension à l’évènement… et corser un peu plus l’apprentissage « de nos p’tits bleus » sur la terre. Alors, autant dire que Sébastien et Thibault ont souffert, mais n’ont jamais baissé les bras dans l’aventure. « Je tiens avant tout à remercier tous nos partenaires et toute l’équipe Europe Racing, sans qui notre programme en mondial n’aurait jamais pu voir le jour. Aussi je félicite nos mécaniciens qui ont fait un travail remarquable. Notre principal objectif au Portugal était d’accumuler le plus grand nombre de kilomètres en course pour notre première épreuve mondiale sur la terre », rappelle Sébastien. « Non sans difficultés, notre plan de marche a cependant été respecté, puisque nous sommes à l’arrivée. Tout aurait pourtant pu s’arrêter jeudi dès la première étape où nous avons heurté une pierre dans un passage de gué dans l’ES 2. Radiateur endommagé, nous avons dû prématurément mettre un terme à la première étape nocturne et repartir le lendemain en Rallye 2 comme la réglementation nous y autorise ».

Difficile donc pour le jeune équipage de la Citroën DS3 R3 de l’équipe Europe Racing de trouver ses marques après une première étape (ES1, 2, 3 et 4) écourtée. D’autant que les conditions météorologiques se sont particulièrement dégradées au cours de la deuxième étape vendredi, forçant ainsi les organisateurs à annuler quatre des six épreuves spéciales au programme. « Ne pas disputer l’étape dans sa totalité était frustrant sur le moment », souligne le jeune espoir de 23 ans. « Car l’objectif fixé par Daniel Elena était de faire un premier tour pour corriger nos notes et de profiter du second pour s’exprimer, dommage ! ».

Partie donc remise au lendemain où la journée de samedi s’annonçait plus clémente côté météo. Après une première boucle de trois spéciales (ES11, 12 et 13) où le jeune équipage de la Citroën DS3 R3 s’est appliqué à respecter les consignes et à trouver un rythme de course plus élevé, le second tour (ES 14, 15 et 16) fut de toute beauté, avec des chronos significatifs. « Avec Manu Cauchi, nous avons durant l’assistance de mi-journée pu visionner les vidéos du premier tour. Et ses conseils m’ont permis de prendre confiance dans mon pilotage sur la terre et sur le rythme à adopter avec la Citroën DS3 R3», témoigne Sébastien.

La quatrième et dernière étape de dimanche viendra confirmer les progrès et la constance de l’équipage affichés la veille. Dès le premier tour d’une nouvelle boucle de trois spéciales (ES 18,19 et 20), Sébastien et Thibault repartent d’entrée sur le même rythme que celui du deuxième tour de samedi. Avant de continuer d’améliorer significativement dans la première spéciale (ES 20) de la deuxième boucle. « Je pense avoir eu un déclic à ce moment là », souligne Sébastien. « Dommage que la pluie soit à nouveau venue perturber les débats lors des deux dernières spéciales du rallye (ES 21 et 22), car les réglages apportés sur notre Citroën DS3 R3 pour cette dernière boucle étaient optimums et en parfaite adéquation avec mon style de pilotage ».mars3
De ce premier rallye terre de Sébastien Chardonnet et Thibault de La Haye, « les enseignements ont été nombreux et les objectifs atteints, qui plus est sans aucune égratignure sur la voiture, au terme d’un rallye dantesque », comme en témoigne Daniel Elena, directeur d’All Sports Management et parrain sportif de l’équipage. «Il va falloir désormais continuer ainsi et monter en puissance face à de nouveaux monuments que Sébastien et Thibault vont devoir découvrir en course ». Et le prochain monument justement sera le Rallye de Finlande début août ! D’ici là, le jeune équipage azuréen aura participé à quelques journées d’essais et découvert, en reconnaissances, les épreuves d’Argentine, de Nouvelle-Zélande et de Grèce…

Partagez cet article avec vos amis