Rallye Terre des Cardabelles – Le long viaduc des « minots »

12 October 2012 07:30 Rallye Terre des Cardabelles – Le long viaduc des « minots »

Pour une première participation au Rallye Terre des Cardabelles, tracé autour de Millau, Sébastien Chardonnet et son copilote Thibault de La Haye terminent 6e du Citroën Racing Trophy et 11e du Classement général final. Un résultat d’ensemble qui aurait pu être encore meilleur, sans une accumulation de petits aléas qui ont affecté l’équipage de la Citroën DS3 R3 exploitée par l’équipe MY Racing !

Après un intermède « Asphalte » au volant de la Citroën DS3 WRC, au Vosgien et au France-Alsace, Sébastien Chardonnet & Thibault de La Haye étaient de retour avec la DS3 R3 avec laquelle ils ont notamment remporté le classement 2 roues motrices lors du Rallye d’Allemagne cette année. Un retour sur « Terre » qu’ils auraient préféré vivre sous de meilleurs auspices. Car les difficultés commencent dès l’ES1 (Le Camp 1 – 20,95 Km), où, comme craint avant le départ, Sébastien et Thibault sont gênés par la poussière du concurrent les précédant sur la route. « Nous avons effectué une demande écrite auprès de la direction de course pour tenter d’obtenir une minute supplémentaire au départ de l’ES1, mais notre requête n’a pas abouti », tempère Sébastien. « Nous l’avons fait car nous sommes avant tout respectueux de l’équité sportive et surtout de la sécurité de tous. D’autant qu’au Terre de Lozère il y a un mois, d’autres équipages avaient obtenu gain de cause pour les mêmes raisons. Je ne suis pas du genre à polémiquer ni à me plaindre, mais c’est tout simplement rageant de perdre d’entrée autant de secondes alors que nous étions dans le rythme des meilleurs à mi-spéciale ! »

Et les difficultés rencontrées ne sont pas terminées. Dans l’ES2 (L’Hospitalet 1 – 15,50 Km), l’équipage va crever dès le 4e kilomètre et devoir batailler avec le pneu arrière gauche à plat jusqu’à l’arrivée. Ne disposant alors plus de roue de secours, Sébastien et Thibault ne prendront aucun risque sans l’ES3 (Sainte Eulalie 1 – 12,90 Km), avant de revenir à l’assistance de mi-journée, pointés au 9e rang du Trophy, à plus de 45 secondes de Stéphane Consani le leader.

Dans le deuxième passage du Camp (ES 4), disputé le samedi après-midi, les « minots » sont à nouveau dans les mêmes temps intermédiaires que Consani à mi-parcours, mais survient alors un nouvel événement inattendu : une Mitsubishi qui venait de changer une roue, repart juste devant la Citroën DS3 R3 N° 45 et les bloque sur toute la fin de la spéciale. Impossible pour eux de doubler… Sébastien et Thibault laissent à nouveau filer plus de 35 secondes ! « J’ai rarement, au cours de ma jeune carrière, été aussi dépité qu’à cet instant », souligne Sébastien. « Je savais que nous venions de perdre toutes nos chances de bien figurer au classement du Citroën Racing Trophy. Alors, je me suis appliqué à me remettre dans le bain dans l’ES5 (L’Hospitalet 1 – 15,50 Km). Nous avons signé un 5e temps, à 4 dixièmes au kilomètre de Stéphane Consani, ce qui m’a rassuré, le but étant de finir la journée sur une bonne note ! Puis dans l’ES6 (Sainte Eulalie 2 – 12,90 Km), nous étions à nouveau dans le rythme des meilleurs du Trophy jusqu’à quelques kilomètres de l’arrivée où j’ai calé dans une épingle et ainsi perdu une bonne dizaine de secondes. Cette première journée a donc été très difficile à vivre car se retrouver 8e du Trophy, à près de 1 minute 30 du leader, n’était pas vraiment l’objectif du départ ! »

Et les choses ne vont pas s’arranger le dimanche matin ! La météo tourne à l’orage après que Sébastien et Thibault aient effectué leur choix des pneumatiques. « Nous avons opté pour des Pirelli K4, des gommes dures, alors que le choix idéal aurait été des K6, des pneus tendres », précise avec honnêteté Sébastien. « C’est le choix que Stéphane Consani et Thomas Privé les deux leaders ont fait, nous pas ! Et la majorité des pilotes du Trophy, qui comme nous, ont opté pour les K4, avons tous pris une belle correction dans l’ES7 (Vézins 1 – 14,80 Km). Pire dans l’ES8 (Séverac le Château 1 – 15,20 Km) où la pluie s’est mise à tomber après le passage des premières DS3. Lorsque nous nous sommes élancés dans la spéciale, c’était « Holiday on Ice », difficile dans ses conditions de pouvoir espérer faire un temps ! »

Auteur ensuite d’un tête-à-queue sur un gros freinage dans l’ES9 (Vézins 2 – 14,80 Km) et lâchant à nouveau quinze bonnes secondes, l’équipage Chardonnet/de La Haye finira le Rallye sur une note encourageante dans l’ES10 (Séverac le Château 2 – 15,20 Km), dernière épreuve spéciale de ce Terre des Cardabelles 2012, avec un quatrième temps dans le Trophy, ce qui leur permet à l’arrivée de conserver leur 6e place devant Quentin Gilbert.

« Le résultat final ne reflète bien évidemment pas la performance affichée par Sébastien & Thibault lorsqu’ils n’ont pas rencontré de problèmes », conclut Daniel Elena, parrain du projet, qui a suivi à distance les péripéties de ses protégés. « Avec seulement deux spéciales « fluides » sur les dix parcourues, ce week-end n’était décidemment pas le leur ! Je suis persuadé qu’ils auront à cœur de prendre leur revanche fin Novembre sur les routes du Rallye du Var où se déroulera l’ultime manche du Citroën Racing Trophy… »

Partagez cet article avec vos amis

Aucun commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour cet article pour l'instant, mais vous pouvez être le premier à laisser un message.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.