Finlande – Neste Oil Rallye – « Chardo » a fait le boulot !

02 August 2012 10:40 Finlande – Neste Oil Rallye – « Chardo » a fait le boulot !

Pour sa toute première expédition sur la terre finlandaise, Sébastien Chardonnet a effectué un parcours sans faute. Au terme d’un rallye très éprouvant, le jeune espoir tricolore rejoint l’arrivée en 33e position, s’empare de la 3e place de la catégorie 2 Roues Motrices et s’offre au final la classe 5, réservée notamment aux pilotes engagés avec des Citroën DS3 R3…

Avec une concurrence accrue, non seulement composée de pilotes nordiques mais également avec des équipages venus du monde entier, autant dire que la partie, avant même le départ de ce rallye de Finlande, était loin d’être jouée d’avance dans la catégorie 2 Roues Motrices ! D’autant que pour la première fois de la saison, il fallait également compter au départ avec la présence de huit Citroën DS3 R3, dont celle de nos petits « bleus » du Mondial, Sébastien Chardonnet et Thibault de La Haye, sous la bannière de l’équipe MY Racing. Sur le papier, tout était donc réuni pour que l’on assiste à une lutte acharnée pour les places d’honneur. « Comparé au Portugal ou à la Grèce, l’enjeu était forcément plus important en Finlande », souligne Sébastien. « Malgré notre faible expérience sur la terre, après seulement deux épreuves disputées cette année, la pression était plus palpable et les enjeux forcément plus importants car nous devions, pour notre première ici et face justement à une énorme concurrence, rendre une copie relativement conforme aux attentes de nos différents partenaires et soutiens ».

Après une courte première étape de mise en jambes (3 ES d’un total de 30,08 Km), passée parfois – due à leur lointaine position sur la route – dans la poussière des concurrents les devançant et devant affronter la nuit tombante, difficile de faire un premier « vrai » constat pour nos deux jeunes. « Nous avons abordé un rythme de prudence », précise Sébastien. « Il était important de prendre nos marques et surtout, de bien vérifier que nos notes, après 2 passages uniques en reconnaissances, étaient en parfaite adéquation avec le tempo de course que nous adoptons à plus de 120 Km/h de moyenne ».

46Tout juste le temps de dormir quelques heures que la 2e étape (9 ES d’un total de 133,92 Km) se profilait pour nos deux compères, toujours avec une position désavantageuse sur la route car la réglementation ne prévoyait aucun reclassement à l’issue de la première étape. « Nous sommes repartis sur un rythme plus soutenu », confie Sébastien, « mais toujours avec de la retenue et une tension palpables. Après les deux premières spéciales (ES 4 & 5) du jour, Simon Jean-Joseph m’a demandé de faire le vide dans ma tête et surtout, de profiter de l’instant présent et de me faire plaisir en pilotant ! Je suis parvenu à mettre ses conseils en application, et dès la spéciale suivante (ES6), nous avons été en mesure de réaliser le meilleur temps en 2 Roues Motrices. Nous avons malheureusement crevé à 2 kilomètres de l’arrivée, après avoir heurté une pierre enchâssée dans une corde ». Un rythme que notre jeune équipage va garder jusqu’à la fin de la boucle (ES 7 & 8), avant de revenir « soulagé » au parc d’assistance de Jyväskylä. « J’ai essayé d’évacuer la pression et de me faire plaisir », confie Sébastien. « Merci à Simon et à toute l’équipe MY Racing de m’avoir tranquillisé dans un moment clé de la compétition ».

Avec une nouvelle boucle identique (ES 9,10 & 11) à disputer, l’occasion était donc réelle de prouver à tous la progression entre 2 passages. Et d’entrée, sur les 11,38 kilomètres de Mokkipera (ES 9), Sébastien et Thibault vont réaliser le meilleur temps de la catégorie 2 Roues Motrices. « J’étais vraiment plus à l’aise et dans le rythme », avoue avec plaisir Sébastien. « Dommage que nous n’ayons pas pu confirmer cette performance lors des deux dernières ES de la boucle, faute d’avoir pris la pluie dans l’ES 10 et un embouteillage dans l’ES 11, dû à un incident ayant impliqué une voiture nous devançant sur la route ». Et à nos deux jeunes de terminer la journée en beauté, en s’adjugeant le meilleur temps de la catégorie lors de la courte super spéciale de Killeri (2,06 Km), histoire de dormir une nouvelle fois vite, et plus tranquille, avant d’aborder l’ultime journée de course.

La dernière étape (avec 6 ES au programme, totalisant 138,82 Km de chrono), soit la plus longue du rallye, sera finalement le reflet des deux précédentes pour nos deux compères de la Citroën DS3 R3 N° 91, à savoir une progression constante entre le premier et le second passage, mais avec une dose de stress supplémentaire lors de la première boucle matinale (ES 13 & 14). « Nous avons connu un problème de pompe à essence sur le routier après les deux premières spéciales du jour », relate Sébastien. « Le temps de localiser la panne et de la résoudre, nous avons donc pointé 10 secondes avant la mise hors course à l’entrée du parc d’assistance et écopé d’une pénalité de 5 minutes ». Cet incident matinal n’entachera pas pour autant la volonté et la motivation de notre jeune équipage à terminer cette légendaire épreuve finlandaise. « Nous sommes repartis avec l’idée de continuer notre progression », précise Sébastien, « et surtout, avec l’objectif de pouvoir enfin pouvoir affronter le monument d’Ouninpohja, spéciale mythique de 33 kilomètres à parcourir deux fois (ES 17 & 18) ». Et c’est en toute lucidité que Sébastien et Thibault vont s’élancer dans le juge de paix final ! « Les 12 premiers kilomètres de notre premier passage dans cette spéciale de rêve », avoue Thibault, « je n’étais pas fier et n’en menais pas large, c’était un vrai truc de dingues ! L’émotion s’est ensuite estompée, dommage que nous ayons été obligé de lâcher le rythme sur la fin après avoir rattrapé les deux voitures qui nous précédaient sur la route… ». Que dire alors du second passage ? « Un pur kiff, on était prêts à continuer comme cela encore 20 bornes ! », conclut Sébastien, comme s’il n’en avait pas eu assez pendant trois jours intenses !

Comme de coutume, la conclusion revient à Daniel Elena, directeur d’All Sports Management, parrain de Sébastien et Thibault, et vainqueur du Rallye de Finlande, avec Sébastien Loeb, pour la 3e fois de son histoire, totalisant un 73e succès mondial. « Au-delà de ma propre course, je retiendrais de nos jeunes qu’ils ont progressé de manière constante tout au long du rallye et surtout, qu’ils n’ont pas fait une seule rayure à ma Citroën DS3 R3, le tout, sans être passé par la case Rally2. J’attendais d’eux qu’ils se montrent à la hauteur et ce fût le cas, je suis globalement satisfait de leur première participation au rallye de Finlande ».

Prochain rendez-vous en mondial pour Sébastien Chardonnet et Thibault de La Haye, l’ADAC Rallye Deutschland (24 -26/08/12), où ils retrouveront leur surface de prédilection, l’asphalte…

Partagez cet article avec vos amis

Aucun commentaire

Aucun commentaire pour l'instant !

Il n'y a aucun commentaire pour cet article pour l'instant, mais vous pouvez être le premier à laisser un message.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.